Suisse-Asie centrale: Johann Schneider-Ammann s'efforce de renforcer les liens économiques

En visite officielle de quatre jours au Kazakhstan et en Azerbaïdjan, Johann Schneider-Ammann a profité de renforcer les liens économiques avec ces deux pays producteurs d'énergies.
07 août 2015, 11:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Johann Schneider-Ammann achevait samedi une visite officielle de quatre jours au Kazakhstan et en Azerbaïdjan. Il s'est attelé à renforcer les relations économiques avec ces deux gros producteurs d'énergies.

Johann Schneider-Ammann achevait samedi une visite officielle de quatre jours au Kazakhstan et en Azerbaïdjan. Accompagné d'une vingtaine d'entrepreneurs suisses, le conseiller fédéral a mis à profit son séjour pour renforcer les relations économiques avec ces deux pays d'Asie centrale, gros producteurs d'énergie.

Les deux pays cherchent "très clairement" à diversifier leurs économies pour éviter de se cantonner au secteur de l'énergie, a indiqué le porte-parole du DEFR Erik Reuman à l'ats. D'où un intérêt des gens d'affaires suisses présents. Il a été question notamment d'industrie pharmaceutique, de tourisme, de haute technologie ou de transports, a précisé M. Reuman.

Dans ce dernier domaine, le président de Stadler Rail et ancien conseiller national Peter Spuhler a signé sur place un "memorandum of understanding" concernant le futur développement du trafic ferroviaire, a ajouté M. Reuman.

A Astana, au Kazakhstan, le chef du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DFER) s'est entretenu avec le premier ministre Serik Akhmetov et plusieurs autre interlocuteurs kazakhs. Au coeur des discussions figuraient notamment les relations économiques bilatérales, l'adhésion de ce pays à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et les questions énergétiques, peut-on lire dans un communiqué du DEFR publié samedi.

90% d'exportations

En Azerbaïdjan, les entretiens avec des membres du gouvernement azéri ont aussi porté sur la diversification économique, principal défi d'un pays dont les produits énergétiques représente 90% des exportations. M. Schneider-Ammann a en outre rencontré le président Ilham Aliyev lors d'une visite de courtoisie.

L'accession de l'Azerbaïdjan à l'OMC était aussi au menu des discussions, de même que la coopération au développement. Le projet de développement des services financiers de la poste azérie (Azerpost), soutenu par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), semble être très apprécié sur place.

Quant au projet Trans Adriatic Pipeline (TAP), il est resté plutôt en retrait dans les discussions, a indiqué M. Reuman. "Mais la Suisse reste dans la course pour ce projet".