Réservé aux abonnés

Syrie, le désastre humanitaire

En quatre ans, le conflit a gagné en complexité et aucune issue n'apparaît.
07 août 2015, 15:12
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8939033.jpg

philippe villard

Pourquoi consacrez-vous un colloque aux réfugiés?

Cinq millions de réfugiés syriens sont à l'étranger. Il faut y ajouter sept millions de déplacés à l'intérieur du pays. Dans un pays de 23 millions d'habitants, c'est plus de la moitié de la population qui a changé de "domicile" en quatre ans de conflit. Il s'agit de la plus grande crise humanitaire depuis 1945.

J'ai parcouru les camps de réfugiés en Turquie, au Liban, en Jordanie. J'ai discuté avec des représentants d'organisations non gouvernementales et des conseillers diplomatiques français. Il est fondamental pour moi de r...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois