Réservé aux abonnés

Torture: la CIA dira non au président

12 avr. 2016, 00:07
/ Màj. le 12 avr. 2016 à 00:01

La CIA n’aura plus recours aux techniques poussées d’interrogatoire, dont la simulation de noyade, contre les suspects de terrorisme, même si un nouveau président l’ordonnait a assuré hier son directeur John Brennan. Le sujet est entré dans la campagne à l’investiture républicaine pour la Maison Blanche. Donald Trump a déclaré que s’il était élu, il rétablirait la torture et ferait «davantage que la simulation de noyade». Son rival Ted Cruz a déclaré qu’il ne considérait pas la simulation de noyade comme une torture.

Barack Obama a aboli deux jours après son entrée en fonction, début 2009 l’usa...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois