Réservé aux abonnés

Toto Riina libre pour mourir?

07 juin 2017, 00:40
/ Màj. le 07 juin 2017 à 00:01

Le «droit de mourir dans la dignité» peut-il s’appliquer au parrain de tous les parrains de la Mafia, au criminel responsable des attentats les plus sanglants des 50 dernières années, condamné à plus de vingt réclusions criminelles à perpétuité purgées dans l’isolement carcéral le plus absolu? Pour avoir posé ce principe et envisagé que Toto Riina puisse sortir de prison pour finir ses jours en liberté, la Cour de cassation a suscité une tempête de protestations.

La Cour suprême a dû statuer sur une requête avancée par les défenseurs du criminel: à 86 ans, celui qui est surnommé la Belva (bête ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an