Typhon Haiyan: experts suisses engagés sur place

Le passage du typhon Haiyan aux Philippines a fait au moins 10'000 morts et 600'000 déplacés. Des experts du Corps suisse d'aide humanitaire et des oeuvres d'entraide s'engagent sur place.
07 août 2015, 12:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
"Il s'agit d'un des pires cyclones que le monde n'ait jamais vu", a pour sa part déclaré la Commissaire européenne à l'aide humanitaire, Kristalina Georgieva,

Treize experts du Corps suisse d'aide humanitaire sont prêts à porter secours aux victimes du typhon Haiyan, qui a semé le chaos aux Philippines. Des oeuvres d'entraide sont également sur le point de s'engager sur place.

Khalid Grein, collaborateur de l'Entraide protestante suisse (EPER) se rendra mardi à Manille: " Nous allons estimer la situation sur place, parler avec les personnes concernées et voir de quelle manière nous pouvons aider". L'expérience montre qu'il y a surtout besoin d'eau, de nourriture et d'hébergement.

L'EPER bénéficie d'un bureau local aux Philippines et de trois collaborateurs, mais il ne se trouve pas dans la zone sinistrée. Jusqu'à présent, seuls les militaires ont eu accès aux lieux de la catastrophe. L'EPER prévoit de déployer son aide sur les îles Visaya, pour un montant de 500'000 francs.

Selon Khalid Grein, qui se rendra dans la ville côtière de Tacloban, il est pour l'heure difficile d'obtenir des informations. L'aide d'urgence se fera en collaboration avec les autres organisations sur place.

Première livraison de matériel

Treize experts du Corps suisse d'aide humanitaire sont par ailleurs sur place. Cinq ont quitté la Suisse samedi et cinq dimanche soir, selon le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Ils ont rejoint trois spécialistes, médecins et logisticiens.

Ces experts s'efforcent actuellement de collecter des informations sur les besoins dans les régions touchées, a déclaré à la RTS le délégué de la Confédération à l'aide humanitaire Manuel Bessler.

Selon lui, Berne va porter le nombre de ses experts sur place à une vingtaine d'ici mercredi. Ils ne seront pas dépêchés dans la région de Tacloban, la plus dévastée par le typhon. L'aide suisse se concentrera plutôt dans d'autres régions "où il n'y a peut-être personne", a précisé M. Bessler.

La Suisse va par ailleurs effectuer une première livraison de dix tonnes de matériel comprenant du matériel médical pour 10'000 personnes, ainsi que du matériel pour assainir l'eau.

Conférence sur les risques climatiques

"La Suisse exprime son soutien et sa solidarité aux Philippines durement touchés par les ravages provoqués par le thyphon Hayian", a par ailleurs déclaré Didier Burkhalter lors d'une conférence du Dialogue Asie-Europe (ASEM) à New Delhi.

Il a de plus annoncé que la Suisse allait participer activement, aux côtés des Philippines, à la conférence de l’ASEM sur la réduction des risques liés aux catastrophes naturelles et sur les changements climatiques qui se tiendra en 2014 à Manille.

L'ambassade de Suisse à Manille ne sait pour l'instant pas si des Suisses sont touchés par le typhon. La helpline du DFAE a déjà été contactée 30 fois.