Ukraine: clubs de Crimée ignorés par l'UEFA

Les clubs de Crimée ne seront "pas reconnus" dans leur participation aux compétitions organisées par la Fédération russe (RFS). L'UEFA a opposé son veto vendredi.
07 août 2015, 14:07
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le siège de l'UEFA à Nyon, ici en 2004.

Le dossier de la Crimée, cette péninsule à majorité russophone annexée en mars par Moscou dans la foulée des événements politiques à Kiev autour du président démis Viktor Ianoukovitch, a rebondi sur le terrain du ballon rond.

"À la lumière des considérations complexes factuelles et politiques, et jusqu'à ce qu'une solution concertée soit trouvée à l'égard de la situation en Crimée, le Comité d'urgence de l'UEFA a décidé vendredi que tous les matches de football joués par les clubs de Crimée dans le cadre d'une compétition organisée par la Fédération russe ne seraient pas reconnus par l'UEFA jusqu'à nouvel ordre", écrit le Comité dans un communiqué publié sur le site de l'instance.

Equipes dissoutes

Le communiqué ne précise pas les conséquences de cette décision, par exemple si un club de Crimée venait à remporter la Coupe de Russie, ou si le vainqueur final a remporté l'épreuve en écartant sur sa route une formation de la péninsule.

Les deux équipes de Crimée qui évoluaient en première division ukrainienne, le Tavria Simferopol et Sébastopol, avaient été dissoutes peu après l'annexion. Trois clubs créés depuis lors ont intégré la troisième division russe (TSK Simferopol, SKCF Sébastopol et Zhemchuzhina Yalta).

La Fédération ukrainienne (FFU) avait alors saisi les autorités internationales du football (Fifa et UEFA) et réclamé des sanctions contre son homologue russe.