Un 6ème suspect interpellé vendredi à Bruxelles

Un sixième homme a été interpellé vendredi soir à Bruxelles lors d'opérations de police concernant les attentats. Une perquisition est en cours au cœur de la capitale.
09 avr. 2016, 15:22
/ Màj. le 09 avr. 2016 à 15:26
Une importante opération s'est tenue dans la commune bruxelloise d'Etterbeek ce samedi, visant un entrepôt.

Un sixième homme a été interpellé vendredi soir à Bruxelles lors d'opérations de police concernant les attentats, a-t-on appris samedi auprès d'un porte-parole du parquet fédéral. Une perquisition est par ailleurs en cours au coeur de la capitale.

Aucun autre détail n'a été donné dans l'immédiat. La police belge a effectué vendredi un coup de filet dans l'enquête sur les attentats de Bruxelles et Paris, appréhendant notamment l'un des suspects-clés, Mohamed Abrini, et quatre autres personnes.

Selon la télévision flamande VRT, le sixième suspect arrêté est un Bruxellois condamné lors du procès du groupuscule islamiste Sharia4Belgium à Anvers (nord).

L'enquête se poursuivait au lendemain des arrestations à Bruxelles. Selon la RTBF, une importante opération s'est tenue dans la commune bruxelloise d'Etterbeek, qui visait un entrepôt, d'après la chaîne publique francophone.

Sur place vers 14h45, un photographe a constaté que l'opération semblait se terminer, après un déploiement important de forces de l'ordre. Quelques camions de police et membres de la police locale étaient encore présents.

Quelques personnes ont été empêchées de rentrer chez elles, dans ce quartier plutôt résidentiel, a-t-il constaté.

 

Homme au chapeau

En pleine enquête, la justice belge se demande si M. Abrini, jusqu'alors soupçonné d'être un des logisticiens des attaques parisiennes, n'est pas "l'homme au chapeau", le troisième homme du double attentat-suicide à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem le 22 mars.

Difficile de se faire une idée en examinant les images diffusées jeudi par la police sur le parcours de deux heures effectué à pied par le suspect après qu'il a quitté l'aérogare juste avant les explosions.

Des traces du passage de M. Abrini ont été retrouvées dans deux logements à Schaerbeek, une autre commune de Bruxelles. Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de Paris, est passé dans l'un de ces logements et le commando de l'aéroport de Bruxelles est parti de l'autre habitation, située rue Max Roos.

Egalement recherché par les autorités françaises, M. Abrini est pour l'instant au coeur de l'enquête belge. Sa garde à vue peut durer 24 heures et est reconductible.