Réservé aux abonnés

Un bâtiment de la police pris d’assaut

Des preneurs d’otages exigent la libération d’opposants.
17 juil. 2016, 23:04
/ Màj. le 18 juil. 2016 à 00:01

Un policier a été tué hier lors de l’attaque d’un bâtiment de la police à Erevan, capitale de l’Arménie, par un groupe armé lié à un leader d’opposition emprisonné. Le groupe exige la démission du président arménien et a pris plusieurs personnes en otage. Deux individus ont été blessés dans une fusillade, et des négociations ont été engagées ensuite pour tenter de trouver une issue pacifique, ont fait savoir les services de sécurité.

Un parlementaire qui a pu rencontrer les preneurs d’otage, Nikol Pachinian, a dit que le groupe avait d’abord pris huit otages, mais en avait ensuite libéré un qui...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois