Un coiffeur de La Roche-sur-Foron condamné après une décoloration ratée

Un patron d'un salon de coiffure de La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie) est condamné pour brûlure à la tête suite à une décoloration.
06 août 2015, 09:55
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Une décoloration effectuée par l'employée d'un coiffeur de la Roche-sur-Foron (Haute-Savoie, France) a mal tourné. Sa cliente a eu le crâne brûlé au premier degré. Le patron du salon est condamné à la dédommager.

Le tribunal de Bonneville (Haute-Savoie) a condamné le patron d'un salon de coiffure à verser 13'000 euros de dommages et intérêts à une cliente. Suite à une décoloration ratée effectuée en 2009 par une employée du salon, la femme, brûlée, est restée chauve durant un an et demi.

Brune, la cliente se teignait régulièrement les cheveux en blond. Le 26 février 2009 sa coiffeuse lui  proposait un nouveau produit de décoloration des racines, nécessitant notamment l'application d'un "casque" en papier d'aluminium pour accélérer le processus .

Il a eu pour effet de brûler au premier degré le cuir chevelu  de cette mère de famille de 44 ans après cinq minutes seulement. Aux appels à l'aide de sa cliente, la coiffeuse s'est précipitée pour ôter le papier alu. Trop tard cependant, rapporte le journal Le Parisien sur son site, la femme avait le crâne qui fumait, la majorité de ses cheveux étant restés accrochés au "casque".

Serveuse dans un restaurant, la femme avait essuyé de nombreux colibets qui avaient nécessité une psychothérapie. Après plus de trois ans de procédure judiciaire, la femme a obtenu gain de cause. Le patron coiffeur est condamné à lui verser quelque 13'000 euros de dommage et intérêt. Les frais de justice et le remboursement à l'assurance sont également à sa charge.