Réservé aux abonnés

Un commando islamiste affronte les soldats maliens

Après deux attentats suicide, la plus grande ville du nord du Mali a été attaquée hier.
07 août 2015, 10:59
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6797783.jpg

Un commando d'islamistes a affronté hier des soldats maliens dans le centre de Gao, la plus grande ville du Nord du Mali. Ce fait d'armes marque la première attaque contre une ville récemment reprise par les soldats français et maliens.

Les échanges de tirs entre soldats et islamistes ont éclaté au coeur même de la ville, près du commissariat central, qui était le siège de la police islamique quand les jihadistes occupaient Gao. La fusillade a vidé les rues de la ville, contraignant les habitants à se terrer dans leurs maisons pour éviter les balles de fusils d'assaut Kalachnikov et de mitrai...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an