Un garçonnet de deux ans survit à une hypothermie record

Son corps était tombé à 12° Celsius. Un petit garçon a failli mourir de froid en Pologne dans la nuit de dimanche à lundi. Mais son état s'améliore.
07 août 2015, 14:31
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le professeur Janusz Skalski, qui exerce dans un hôpital pour enfants de Cracovie, ne peut se prononcer sur les éventuelles séquelles que le cerveau de l'enfant a pu subir.

L'état de santé d'un garçonnet de deux ans qui avait failli mourir de froid en Pologne s'améliore, a indiqué mercredi son médecin. Il avait été retrouvé inconscient au bord d'une rivière, vêtu d'un pyjama, la température de son corps tombée à 12° Celsius.

Les médias polonais ont parlé de "miracle" en relatant le cas du petit Adam qui est sorti dans la nuit de dimanche de la maison de sa grand-mère sans que celle-ci s'en aperçoive. "Nous sommes satisfaits de son état, il n'y a pas de symptômes inquiétants, il s'améliore", a dit à la presse le professeur Janusz Skalski, qui exerce dans un hôpital pour enfants de Cracovie, dans le sud de la Pologne.

Le garçonnet est sorti du coma artificiel thérapeutique, les pupilles de ses yeux réagissent à la lumière et ses mains et ses pieds bougent, ont indiqué mercredi les médecins. Mais il était toujours sur respirateur et on ignorait si son cerveau avait subi des dommages.

Un expert de l'hypothermie cité par l'agence PAP, Tomasz Darocha, a déclaré que jusqu'à présent le cas le plus sévère d'hypothermie suivi d'un retour à la vie était celui d'une Scandinave dont la température du corps était descendue à 13,7 degrés Celsius.