Un islamiste somme une journaliste de "la fermer", elle le remet en place

La journaliste Rima Karaki, à qui le cheikh Hani Al-Seba'i avait intimé l'ordre de "la fermer", a remis l'islamiste à sa place.
07 août 2015, 15:10
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
stop_1

Journaliste sur la chaîne libanaise Al jadeed, Rima Karaki ne s’est pas démontée lorsque le cheikh Hani Al-Seba’i l’a sommée de "la fermer". Alors qu’elle interviewait l’islamiste établi à Londres, elle lui rappelle que le temps qui leur est imparti touche à sa fin et qu’il vaut mieux se concentrer sur l’actualité de la problématique abordée.

Vexé d’avoir été coupé, le cheikh poursuit sur sa lancée sans tenir compte des propos de la journaliste. Celle-ci revient à la charge et l’appel au calme. Le ton monte. "Vous vous croyez toute puissante", proteste l’invité, avant de poursuivre, agressif: "Vous avez terminé? Fermez-la que l'on puisse parler."

Gardant son calme, Rima Karaki se résout finalement à interrompre l’entrevue.

La vidéo de l’interview, repérée par le Huffingtonpost et publiée sur Youtube le 4 mars, dépasse ce lundi les 2'300'000 vues (elle est traduite en anglais par "The Middle East Media Research Institute"):