Un super typhon menace les Philippines

Les Philippines se préparent à l'arrivée du super typhon Hagupit qui pourrait frapper la région qui a déjà été dévastée par la catastrophe Haiyan voilà un an.
07 août 2015, 14:31
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Alexander Pama, chief of the National Disaster Risk Reduction Management Council, points to the satellite image of Typhoon Hagupit which is brewing over the Pacific Ocean during a media briefing on the Government agency's readiness in dealing with a possible strong weather disturbance Wednesday, Dec. 3, 2014 at suburban Quezon city northeast of Manila, Philippines. The Philippines weather bureau is advising the public to brace for Typhoon Hagupit which continues to gead towards the central Philippines and looking at the possibility it might hit the same areas as super Typhoon Haiyan which devastated Tacloban last year. (AP Photo/Bullit Marquez)

Un super typhon s'approchait jeudi des Philippines. Il pourrait frapper à nouveau une région déjà dévastée il y a un an par la catastrophe Haiyan.

Le super typhon, nommé Hagupit, génère déjà des rafales de vent soufflant jusqu'à 230 kilomètres/heure, d'après les services météorologiques. Il va continuer de gagner en force avant vraisemblablement d'atteindre les îles de l'est de l'archipel samedi.

"Préparons-nous à tout", a déclaré le président philippin Benigno Aquino lors d'une réunion des agences chargées de la gestion des catastrophes naturelles. Hagupit pourrait frapper ou passer près de régions touchées en 2013 par le super typhon Haiyan.

Début d'exode

A Tacloban, l'une des villes les plus durement frappées par Haiyan, des habitants des zones littorales ont commencé à partir, d'autres faisaient des réserves de denrées de base. "J'ai survécu à Haiyan. J'espère que Dieu me protègera aussi d'Agupit", a dit Florentina Azcarga, 94 ans.

Hagupit se trouvait jeudi à 800 kilomètres des Philippines et les services météo n'étaient pas en mesure de déterminer avec exactitude le moment où le super typhon pourrait toucher les terres.