Un tableau de Delacroix volé à Paris refait surface à Belgrade

Une peinture de Delacroix, volée à Paris en 2012, a été retrouvée en juin dernier à Belgrade.
07 août 2015, 11:58
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Das Werk "Der Tod des Sardanapal" des Kuenstlers Eugene Delacroix aus dem Jahre 1827/28wird bestaunt, anlaesslich eines Medienrundgangs zur Ausstellung "Eugene Delacroix - Spiegelungen - Tasso im Irrenhaus" in der Sammlung Oskar Reinhart am Freitag, 5. September 2008, in Winterthur.   (KEYSTONE/Steffen Schmidt)

Une toile d'Eugène Delacroix, d'une valeur de 600'000 euros (740'000 francs), dérobée en novembre 2012 à Paris, a été retrouvée en juin dernier à Belgrade. Elle a été rapatriée cette semaine en France, a indiqué jeudi une source proche du dossier.

Le voleur présumé de cette toile avait été arrêté à Paris, puis écroué en septembre. L'homme, un Serbe de 50 ans, est soupçonné d'avoir subtilisé sans violence cette peinture de petite taille (15 cm de haut sur 19 cm de large) intitulée "Les Arabes d'Oran", fin novembre 2012 dans une galerie de la rue Saint-Honoré à Paris.

Le 30 novembre 2012, une employée de la galerie d'art s'était aperçue que le tableau n'était plus à sa place. Un inconnu avait réussi à décrocher l'objet et à s'enfuir avec.

Le voleur présumé a été mis en examen dans le cadre d'une information judiciaire pour vol et recel en bande organisée et association de malfaiteurs, avait précisé en septembre une source judiciaire. Cette dernière avait alors évoqué "un trafic d'art".

L'homme est aussi soupçonné d'avoir dérobé, la veille du vol du tableau de Delacroix, une statuette de cristal représentant la Victoire de Samothrace, estimée à 40'000 euros (environ 50'000 francs), dans une boutique d'un verrier parisien.