Une étude le prouve: les requins aussi ont leur petit caractère

Selon une étude, les requins auraient aussi une personnalité. Plutôt timides, sociables ou carrément extravertis, les squales ne sont pas seulement d'horribles bêtes tueuses d'hommes.
07 août 2015, 14:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le plongeur n'a pas pu identifier le type de requin qui l'a attaqué. Il faut dire qu'il était plus occupé à s'en débarrasser qu'à lui demander son prénom...

Les requins aussi ont une personnalité. Certains préfèrent rester dans leur coin, tandis que d'autres sont plus sociables, rapportent des chercheurs britanniques dans la revue "Behavioural Ecology and Sociobiology".

Des différences de personnalité ont déjà été observées dans le règne animal, et pas seulement chez le chimpanzé. Chez les araignées et les abeilles, par exemple, des individus plus ou moins timides ou extravertis peuvent être identifiés.

Les scientifiques ont constaté que chez la petite roussette (Scyliorhinus canicula), un des plus petits requins, largement répandu dans l'Atlantique nord et en Méditerranée, il existe des individus sociaux qui s'entassent volontiers les uns sur les autres sur les fonds sablonneux. D'autres à l'inverse se cachent volontiers en solitaire dans des lieux où la coloration de leur peau les camoufle.

L'équipe de Darren Croft, de l'Université d'Exeter (GB), a montré avec diverses expériences que les différences individuelles persistent si l'environnement ou la composition du groupe change. Les requins s'y adaptent.Selon M. Croft, cité dans un communiqué de son université, "ces travaux montrent pour la première fois que les requins possèdent une personnalité". Cette dernière est définie comme un comportement répété qui reste constant sur la durée et malgré les circonstances changeantes.