Réservé aux abonnés

Une étude sur la toxicité réfutée

Conclusions du Pr Séralini combattues par des agences sanitaires.
06 août 2015, 14:55
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6494656.jpg

Le gouvernement français a demandé, hier, une "remise à plat" du dispositif européen sur les OGM et les pesticides. Il s'appuie sur les conclusions de deux instances de contrôle sanitaire françaises publiées le même jour, qui rejettent les résultats d'une étude controversée sur la toxicité d'un maïs OGM.

Le premier, le Haut Conseil français des biotechnologies (HCB), a réfuté les conclusions du Pr Gilles-Eric Séralini sur la toxicité d'un maïs OGM. Mais il a recommandé une enquête "indépendante" de long terme sur ce maïs.

L'article, publié le 19 septembre dans la revue scientifique "Food...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an