Une galerie norvégienne perd un Rembrandt par la poste

Une galerie d'art norvégienne a perdu une gravure de Rembrandt d'une valeur d'au moins 5400 euros (6'500 francs) parce qu'elle voulait faire des économies en coursiers et en assurances, a déclaré son gérant. Envoyée par la poste, la gravure n'est jamais arrivée à bon port.
06 août 2015, 10:52
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Cette photographie non datée venant du Isabella Stewart Gardner Museum montre un auto-portrait de Rembrandt.

La galerie Soli Brug de Greaaker, à 80 km au sud d'Oslo, avait acheté à un revendeur britannique une copie de «Lieven Willemz, van Coppenol, maître écrivain», une gravure à l'eau-forte, pointe sèche  et burin de l'artiste néerlandais, réalisée en 1658.
«Un coursier ou une assurance spéciale coûtent beaucoup d'argent,  alors nous utilisions jusqu'ici la poste traditionnelle», a expliqué  Ole Derje, le gérant de la galerie.
«La gravure vaut entre 40'000 et 50'000 couronnes (entre 6'500 et  8'200 francs) et les services postaux ne nous offrent qu'une  compensation de 500 à 1000 couronnes (80 à 160 francs)», a-t-il  précisé.