Une semaine de grève chez Air France débute ce mercredi, l'aéroport de Genève se prépare

Des perturbations sont attendues dès mercredi sur le trafic aérien. Le personnel d'Air France a annoncé le début d'une semaine de grève qui devrait affecter les courts et moyens-courrier. Du côté de l'aéroport de Genève, on se prépare à faire face à ces mouvements.
25 juil. 2016, 11:11
/ Màj. le 25 juil. 2016 à 12:00
Difficile, pour l'heure, de prévoir l'ampleur des perturbations à venir dès mercredi.

Les hôtesses de l'air et stewards d'Air France sont appelés à la grève à partir de mercredi, pour une semaine. La compagnie craint des "perturbations" sur ses vols intérieurs et moyen-courriers en plein chassé-croisé estival.

Air France espère maintenir la majorité de son programme long-courrier, mais redoute des "perturbations" probablement "plus marquées sur le court et moyen-courrier". "Les vols Air France opérés par un avion d'une autre compagnie, dont HOP!, KLM et Delta, ainsi que les vols Transavia ne sont pas concernés", précise la compagnie. Les premières prévisions de vols seront connues lundi, selon un porte-parole d'Air France.

Lundi matin, un attaché de presse de l'aéroport de Genève a affirmé qu'"il est difficile de prévoir" le nombre de personnes qui feront la grève et qu'Air France n'était pour le moment pas en mesure de donner cette information. Il assure toutefois que l'aéroport est préparé et que les passagers sont informés.

Au coeur du conflit, le renouvellement de l'accord collectif des personnels navigants commerciaux (PNC) qui arrive à échéance fin octobre. La direction propose une reconduction quasi à l'identique de cet accord, mais pour une durée de 17 mois, jugée "insuffisante" par SNPNC-FO et Unsa-PNC. Les deux syndicats revendiquent 45% des voix du personnel de cabine.

L'été dernier, Air France opérait chaque jour en moyenne 1000 vols avec 140'000 passagers à bord. Fin 2015, la compagnie tricolore recensait près de 13'600 personnels commerciaux parmi ses quelque 50'000 salariés.