Une tour de 116 mètres de haut dynamitée à Francfort

Une tour de 116 mètres de haut, datant de 1972, a été dynamitée dimanche matin à Francfort dans l'ouest de l'Allemagne. A son emplacement, deux autres tours pourraient être construites, au coeur du futur campus culturel prévu dans cette zone.
07 août 2015, 12:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
epa04051914 The former Uni-Tower in Frankfurt collapses in a cloud of smoke during its demolition with the help of 900 kilos of dynamite early 2 February 2014.   The 32 storey,116 metre high building was raised to the ground making it the tallest building to be demolished with the use of explosives in Europe.  EPA/FRANK RUMPENHORST

En quelques secondes, le bâtiment s'est effondré et a disparu dans un gigantesque nuage de poussière blanche: une tour de 116 mètres de haut a été dynamitée dimanche matin à Francfort (ouest). Il s'agit de la plus haute construction jamais détruite de la sorte en Europe.

Peu après 10 heures, quelque 1400 charges explosives, d'un poids total de 950 kilogrammes, ont fait disparaître en un instant ce bâtiment datant de 1972. Quelque 30'000 personnes ont assisté à l'événement, selon l'évaluation de la police rapportée par le journal "Frankfurter Rundschau".

Un public familial, venu de bonne heure pour assister au spectacle, a été maintenu à l'écart par des barrières et d'importantes forces de l'ordre. Après la puissante détonation qui a suivi le compte à rebours, la foule a applaudi avant d'être recouverte de particules blanches.

Entouré d'habitations et d'autres immeubles, cet ancien bâtiment universitaire pour les sciences de l'éducation se trouvait dans le quartier de Bockenheim, dans l'ouest de la ville, tout près du musée d'histoire naturelle Senckenberg. A son emplacement pourraient être construites deux autres tours de plus de 100 mètres de haut, au coeur du futur campus culturel prévu dans cette zone.