Venezuela: le feu dans la raffinerie d'Amuay est éteint

L'incendie qui faisait rage depuis plus de 3 jours dans la principale raffinerie du Venezuela a été éteint mardi.
06 août 2015, 10:55
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Fire rises over the Amuay refinery near Punto Fijo, Venezuela, Monday, Aug. 27, 2012. A fire at the Venezuelan refinery spread to a third fuel tank on Monday nearly three days after a powerful explosion that killed 41 people and ignited the blaze, Vice President Elias Jaua said. (AP Photo/Ariana Cubillos)

Les pompiers sont venus à bout mardi de l'incendie qui faisait rage dans trois cuves de la principale raffinerie du Venezuela, plus de 3 jours après l'explosion meurtrière survenue dans l'installation, a annoncé la compagnie nationale pétrolière PDVSA. Selon le gouvernement, les activités pourraient reprendre dès vendredi.

Le président Hugo Chavez lui-même avait annoncé un peu plus tôt sur son compte Twitter l'extinction de l'incendie dans une première cuve, avant que le ministre de l'Energie Rafael Ramirez ne prenne le relais pour faire le point sur la situation.

Le ministre a déclaré que la raffinerie touchée, d'une capacité de 645.000 barils par jour, située à Amuay, dans le nord du Venezuela, pourrait reprendre ses activités dès vendredi.

L'explosion survenue samedi avant l'aube dans l'installation a fait 48 morts. Il s'agit de l'un des accidents les plus graves dans l'industrie pétrolière ces dernières années.

Nettoyage prévu

Hugo Chavez a annoncé lundi la création d'un fonds de 18 millions d'euros pour financer les opérations de nettoyage et le remplacement des logements endommagés.

La raffinerie d'Amuay fait partie du complexe de Paraguana, l'un des plus importants au monde avec une capacité totale de 955.000 barils par jour.