Yémen: les rebelles ont saisi 34 bateaux d'aide humanitaire

Un général saoudien accuse les rebelles chiites au Yémen d'avoir saisi 34 bateaux chargés d'aide humanitaire sur une période d'environ six mois, privant la population d'assistance. La guerre au Yémen a fait plus de 7000 morts depuis l'intervention de la coalition arabe en mars 2015.
08 nov. 2016, 17:27
/ Màj. le 08 nov. 2016 à 17:30
L'aide humanitaire qui atteint le Yémen par la mer a été de nombreuse fois bloquée par les rebelles au port de Hodeida, accuse l'Arabie saoudite.

Les rebelles chiites Houthis au Yémen ont saisi 34 bateaux chargés d'aide humanitaire sur une période d'environ six mois, a déclaré mardi un porte-parole saoudien, le général Ahmed Assiri. Il les accuse de priver la population, qui souffre des conséquences de la guerre, d'assistance.

"L'aide humanitaire a été bloquée au port de Hodeida pendant près de sept mois" par les Houthis et leurs alliés, les partisans de l'ex-président Ali Abdallah Saleh, "privant les habitants de cette assistance humanitaire essentielle", a dit le général Assiri, porte-parole de la coalition arabe. Cette dernière intervient au Yémen sous commandement saoudien en soutien aux forces progouvernementales.

"Il n'y a aujourd'hui plus de personnel humanitaire de l'ONU au port de Hodeida (ouest), le dernier port sous contrôle des Houthis, qui peut inspecter et superviser la distribution de cette aide et de ces fournitures médicales", a-t-il déploré dans un communiqué.

La guerre au Yémen a fait plus de 7000 morts depuis l'intervention de la coalition arabe en mars 2015. Elle a provoqué une grave crise humanitaire dans ce pays, le plus pauvre de la Péninsule arabique. La province de Hodeida, contrôlée par les rebelles, souffre d'une "situation catastrophique liée à la faim", ont affirmé les autorités sanitaires.