Paléo 2016: plus de 115 interpellations pour consommation de drogue

La police vaudoise tire un bon bilan de l'édition 2016 du Paléo. Les vols sont en diminution et le nombre d'interpellations pour consommation de drogue baisse aussi, notamment en raison des nouvelles priorités sécuritaires. Plus de 115 individus ont tout de même été arrêtés pour des affaires de stupéfiants.
25 juil. 2016, 15:57
/ Màj. le 27 avr. 2018 à 15:05
La 41e édition du Paléo a attiré près de 230'000 spectateurs.

La police cantonale tire un bilan sécuritaire positif du Paléo Festival qui s'est clos dimanche à Nyon (VD). Elle a constaté moins de vols à la tire. Mais elle a interpellé plus de 115 personnes pour consommation de drogue et dénoncé une centaine de conducteurs pour vitesse excessive.

Aucun problème majeur n'est venu ternir la fête. Deux personnes qui utilisaient des pointeurs laser durant les concerts et un mineur dont le drone survolait le site ont été dénoncés aux autorités.

L'utilisation de drones est interdite par la législation en vigueur et par les organisateurs. "Le survol d'une foule de plus de 100 personnes est soumis à autorisation spéciale", a rappelé lundi à l'ats Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police.

L'utilisation des pointeurs laser est une préoccupation constante des organisateurs de festivals. "Cela perturbe le déroulement du concert et il y a un risque pour les artistes qui sont sur scène", a ajouté le porte-parole.

Après les attentats

Le festival, qui s'est ouvert cinq jours après l'attentat de Nice, a amené la police à adapter son dispositif sur place. Des gendarmes en uniforme étaient par exemple visibles à l'entrée du festival.

Le nombre de dénonciations pour consommation de stupéfiants et les saisies de drogue ont diminué, principalement en raison des nouvelles priorités sécuritaires. La police a interpellé plus de 115 personnes (170 en 2015) et mis la main sur 500 grammes de produits cannabiques, une centaine de pilules d'ecstasy et 4 grammes de cocaïne.

Les forces de l'ordre ont enregistré une quinzaine de plaintes pénales, la plupart pour des vols. Les orages du vendredi et du samedi n'ont pas suffi à déclencher le plan pluie. La fréquentation du camping est restée stable, à 9000 personnes par jour, mais avec une forte augmentation du nombre de camping-cars (plus de 450 véhicules).