Réservé aux abonnés

Danger pour les poitrines en silicone

30 000 femmes doivent se faire enlever leurs prothèses mammaires.
03 août 2015, 22:27
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5592815

Les autorités sanitaires françaises vont demander d'ici la fin de la semaine à 30 000 femmes porteuses de prothèses mammaires en silicone de la marque PIP de se les faire enlever. Plusieurs cas de cancers suspects ont été signalés, révèle hier le quotidien "Libération".

"Avant la fin de la semaine, les autorités vont demander à toutes les femmes porteuses de prothèses mammaires de la marque PIP de se les faire retirer: des prothèses, conçues à partir d'un gel non conforme, qui peuvent se déchirer et provoquer, outre des inflammations, des cancers" , annonce le quotidien.

Huit cas de cancer o...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an