Réservé aux abonnés

L’altruisme des donneurs de sang

La consommation de sang baisse grâce aux progrès médicaux. Cependant, le don du sang est toujours aussi vital.
07 juin 2017, 00:40
/ Màj. le 07 juin 2017 à 00:01
Morges, Beausobre, mercredi 19.02.2014, reportage sur le don du sang "ma vie ton sang.ch, la pose du cathéter, photos Cédric Sandoz

anne devaux

anne.devaux@lacote.ch

La transfusion sanguine sauve des vies dans l’urgence, mais également dans le cadre de protocoles thérapeutiques. Cependant, le questionnaire préalable à tout don de sang rappelle à chaque donneur que le sang représente aussi un facteur de risques pour le receveur.

Le sang est un transporteur. Liquide organique, sa composition est très précise: 42,8% de globules rouges qui distribuent l’oxygène; 0,07% de globules blancs qui organisent la lutte contre les attaques pathogènes; 2,14% de plaquettes qui maintiennent le sang dans les vaisseaux et bouchent les trous lor...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois