Réservé aux abonnés

La crise frappe les salles italiennes

06 août 2015, 14:45
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Des banderoles géantes "cinéma occupé" recouvrent les murs depuis le mois d'août. Le Maestoso, premier multiplexe de l'histoire de Rome, est menacé de fermeture par la crise qui frappe l'ensemble du secteur cinématographique italien.

Inaugurée en 1956, la structure en béton, pionnière de l'architecture des années 1960, pourrait être vendue et connaître le sort des quelque trente salles de la capitale transformées ces vingt dernières années en boutiques, salles de jeux, appartements, voire complètement laissées à l'abandon.

Partie visible de l'iceberg

La situation dans la capitale, passée de...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois