Réservé aux abonnés

Le temps de la réconciliation

Le synode extraordinaire consacré à la famille n'est pas anodin.
07 août 2015, 14:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8469803.jpg

Depuis lundi dernier, 253 personnes - cardinaux, présidents de conférence épiscopale, membres de la Curie, représentants d'églises orientales catholiques, personnalités invitées par le pape - siégent à huis clos à Rome pour le synode extraordinaire consacré à la famille.

Dans la salle de presse du Vatican, les écrans se sont éteints lundi dernier. Les cardinaux et évêques siègent désormais à huis clos. Le pape François a demandé aux participants au synode sur la famille de ne rien lui dissimuler et de "tout dire avec liberté de parole" .

Chargé de cours à l'Université de Lausanne, le França...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois