Réservé aux abonnés

Les femmes plus affectées par la maladie d'Alzheimer

C'est la première fois que des chercheurs constatent une différence entre hommes et femmes.
06 août 2015, 09:59
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6123617.jpg

Le facteur de risque génétique le plus fréquent pour la maladie d'Alzheimer affecte davantage les femmes que les hommes, selon une étude. Les chercheurs ont montré pour la première fois l'existence d'une distinction entre hommes et femmes porteurs de cette variante génétique, appelée ApoE4. Chez les femmes porteuses de cette variante génétique, le cerveau montre des changements caractéristiques de la maladie d'Alzheimer visibles avant que tout symptôme ne se manifeste, expliquent les auteurs de cette étude menée à la faculté de médecine de l'Université Stanford (Californie) et qui paraît dans ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an