Réservé aux abonnés

Les leçons des gènes des singes bonobos

Les hommes sont plus proches des bonobos et des chimpanzés.
06 août 2015, 10:01
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6135252.jpg

Ulindi, cette jolie femelle bonobo du zoo de Leipzig, née à Francfort le 10 octobre 1993 (elle a donc moins de 20 ans) ne saura sans doute jamais qu'elle a permis une avancée significative dans les études génétiques sur la proximité et l'évolution des singes et des hommes. Son génome a été séquencé et comparé à des génomes de chimpanzés et des génomes humains par une équipe internationale forte de 41 personnes réunissant une dizaine de nationalités (étude publiée dans la revue Nature). Résultat surprenant, les humains ont 3% de la partie de leur génome étudié proche de ceux des bonobos, ou des...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois