Réservé aux abonnés

Les trois gros mensonges de Francesco Schettino

La reconstitution du naufrage a permis aux experts de pointer les contre-vérités du capitaine.
06 août 2015, 14:54
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

La reconstitution judiciaire du naufrage du "Concordia" met en relief les mensonges du capitaine Schettino. Jeudi, il a expliqué devant le tribunal pénal de Grosseto, en Italie. comment il a manoeuvré ce soir-là pour limiter la casse.

Juste avant l'impact avec un rocher sous-marin, alors qu'il avait dangereusement rapproché le paquebot de la côte pour "saluer" les habitants de l'île du Giglio, Francesco Schettino affirme que le timonier aurait viré à droite alors qu'il avait donné l'ordre de mettre la barre "tout à gauche" . Selon les experts, même si le timonier avait exécuté cet ordre, l...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois