Réservé aux abonnés

Porteur d'une mémoire interdite

Irradié lors d'un incident sans existence officielle, un métallo témoigne.
06 août 2015, 15:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6577801.jpg

"Quand le liquide s'est mis à couler sur nous, nous ne savions pas à quoi nous attendre. C'est le spécialiste en radioprotection qui nous accompagnait, affolé, qui s'est mis à crier de fermer la porte. Mais c'était déjà trop tard." En cette journée de février 1964, Gennady Nikolaevich Leonovich, 21 ans, est appelé avec quatre autres ouvriers métallurgistes et un dosimétriste pour effectuer des réparations dans un des laboratoires de radiochimie du complexe militaire de Tomsk-7, en Sibérie occidentale. Les hommes découvrent rapidement que leur rôle sera tout autre. Au lieu d'un simple travail ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois