Réservé aux abonnés

Trop d'enfants traités à la Ritaline

Des médecins s'inquiètent de l'envolée des prescriptions.
04 août 2015, 01:52
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5635083

Ritaline. Ce mot résonne comme une bénédiction pour des milliers de parents. Il s'agit en fait du méthylphénidate, traitement de référence des troubles de l'attention et de l'hyperactivité dès l'âge de six ans. Mais la molécule n'est pas seulement utilisée chez l'enfant. De plus en plus d'adultes y ont également recours. Il s'agit d'un psychostimulant proche des amphétamines.

Pourtant, depuis 2005, un doute planait sur sa sécurité cardiovasculaire. Plusieurs cas d'arrêt cardiaque avaient été signalés outre-Atlantique chez de jeunes hyperactifs traités par amphétamines. Le Canada avait aussitô...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois