Armstrong: l'UCI s'étonne du retard de l'USADA

L'UCI ne comprend pas pourquoi l'agence antidopage américaine (Usada) ne lui a toujours pas transmis le dossier complet de l'affaire Armstrong. La procédure de recherche de preuves semble en fait toujours en cours.
06 août 2015, 14:42
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Armstrong a été radié à vie du cyclisme professionnel fin août par l'Usada, qui l'a également déchu de ses sept titres de vainqueur du Tour de France.

L'UCI s'est étonnée du temps mis par l'Agence antidopage américaine (Usada) à lui fournir le dossier complet de l'affaire Lance Armstrong, le septuple vainqueur du Tour sanctionné pour dopage dans son pays. "L'UCI n'avait aucune raison de présumer qu'un dossier complet n'existait pas, mais l'incapacité répétée de l'Usada à communiquer sa décision commence à nous préoccuper", déclare son président Pat McQuaid.

La fédération internationale a réagi aux informations des médias selon lesquelles l'agence américaine transmettrait avant la mi-octobre la décision motivée de radier Armstrong et de le priver de ses résultats depuis 1998. "Cela fait plus d'un mois que l'USADA a sanctionné Lance Armstrong. Nous pensions que l'USADA s'était mieux préparée avant de lancer cette procédure", souligne Pat McQuaid.

L'UCI relève que, "selon la presse, la remise de cette décision a été retardée parce que l'organisation continue de récolter des preuves et qu'elle doit encore compléter son dossier".

"Il semble qu'il aurait été plus utile pour l'Usada d'employer le temps à disposition durant le Tour de France, les Jeux olympiques et les championnats du monde route pour préparer un dossier complet plutôt que de faire des annonces", grince la fédération internationale en ajoutant présumer que "les raisons des difficultés à rassembler les preuves seront détaillées dans la décision que rendra l'Usada".