Basketball: La FIBA suspend 14 fédérations nationales!

La Fédération internationale de basket a suspendu 14 pays de toutes les compétitions qu'elle organise à partir de l'Euro 2017.
16 avr. 2016, 10:38
/ Màj. le 16 avr. 2016 à 12:24
Le logo de la FIBA à la Maison de basketball, à Mies, dans le canton de Vaud.

Le conflit entre les instances du basketball européen dégénère. Quatorze pays, dont l'Espagne, championne d'Europe en titre, sont sous la menace d'une exclusion de l'Euro 2017 messieurs par la Fiba-Europe, conséquence du conflit opposant cette dernière à l'Euroleague.

La Fiba-Europe reproche aux fédérations de ces pays de laisser certains de leurs clubs disputer la saison prochaine l'Eurocoupe. Une compétition organisée par la société Euroleague à laquelle la Fiba-Europe livre un bras de fer depuis plusieurs mois pour remodeler les compétitions continentales.

Toutes les grandes nations du basket européen sont pour l'instant suspendues, à l'exception de la France et l'Allemagne. Deux pays qui, eux, participeront à la Ligue des champions, la nouvelle compétition organisée par la Fiba-Europe, et donc concurrente de l'Eurocoupe.

Sont en revanche concernées par la suspension: l'Espagne, la Serbie, la Croatie, la Turquie, la Russie, la Lituanie, la Grèce, l'Italie, Israël, le Monténégro, la Macédoine, la Bosnie-Herzégovine, la Pologne et la Slovénie.

Chaque fédération a reçu une lettre l'invitant à "clarifier sa position" d'ici le 20 avril sous peine de voir sa sélection nationale masculine être exclue de l'Euro 2017. Autrement dit, ces fédérations nationales doivent renoncer à leurs engagements envers les compétitions de l'Euroleague.

Les sanctions pourraient être étendues pour la Coupe du monde et les Jeux olympiques. La Fédération internationale (Fiba) doit prochainement se prononcer sur le sujet.

Dans les pays visés, ce sont soit des clubs soit des ligues (qui chapeautent les championnats domestiques) qui ont affiché leur préférence pour l'Eurocoupe, l'actuel deuxième niveau continental, alors que la Fiba souhaite voir cette compétition disparaître au profit de la Ligue des champions qu'elle lancera la saison prochaine.

Le 21 mars, après avoir présenté cette future compétition à Paris, la Fiba-Europe avait déjà prévenu qu'elle priverait d'Euro les pays "rebelles".