Srdjan Zivkovic: "Le moment de dire stop"

Samedi contre Meyrin, Srdjan Zivkovic a disputé le dernier match de sa carrière. Nyon a perdu (74-88), mais ce sont bien les adieux du Serbe qui ont retenu l'attention.
07 août 2015, 15:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Srdjan Zivkovic lors du match contre Chêne.

Sigfredo Haro / La Côte

"J'ai eu la chance d'entraîner un grand joueur comme lui, partage Julie Le Bris, coach émue. Les gens ne se rendent pas compte de tout ce que Srdjan a apporté sur le terrain mais aussi en dehors, et le respect qu'il pouvait avoir." A 29 ans, Srdjan Zivkovic a mis un terme à sa carrière. Il n'a pas attendu la fin de la saison, il a fait ses adieux lors du dernier match du championnat au Rocher.

Le petit gars de Belgrade, formé au Partizan, sur des terrains en béton, a marqué ses ultimes lancers francs samedi, contre Meyrin. "Cela fait 22 ans que je joue au basket, c'est beaucoup de temps, mais il est toujours difficile d'arrêter", glisse-t-il, le tout accompagné d'un sourire.

"Je n'oublierai jamais ces années"

Cassé, "Zivko" a longtemps voulu faire le dos rond. "Physiquement, cela fait deux ans que j'ai des problèmes avec mon dos, là, c'est le moment de dire stop." Peut-être a-t-il fait la saison de trop, mais comment lui en vouloir? "Je désirais encore jouer, car le basket est toute ma vie. Toutefois, je n'arrive plus à évoluer à 100% et beaucoup de jeunes peuvent prendre ma place."

Au BBC Nyon, l'ailier serbe a disputé deux saisons en LNA, et deux en LNB. "Je finis ma quatrième année à Nyon et je peux dire que ce sont les meilleures années de ma carrière", lâche Srdjan Zivkovic. "J'ai vraiment pris du plaisir à jouer avec tous les joueurs que j'ai côtoyés et tous les coaches. Un merci tout particulier à Julie, on s'est compris dès le début. Je ne vais jamais oublier ces années."

Le Serbe n'oublie pas de remercier également la famille Chabbey et Barbara Pythoud-McAllister, la présidente. Il va rester à Nyon, son club de coeur. "L'an prochain, je serai toujours présent pour donner un coup de main, quelle que soit la tâche que me demande le comité."

Souvenir, en vidéo, d'une interview de "Zivko":