Il inscrit un panier de 23 mètres à la toute dernière seconde du match

Aux Etats-Unis, on appelle ça un "buzzer beater". En français, ça ne donne pas grand-chose: "celui qui bat la sirène". En gros, au basketball, c'est un panier inscrit à la toute dernière seconde. Un joueur de l'Université de Sacramento en a inscrit un d'anthologie.
07 août 2015, 13:20
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Au basket, même si le ballon rentre dans le filet après la sirène, le panier compte. Il suffit de shooter avant le buzzer.

Il ne restait que deux secondes à jouer dans la prolongation de ce match de basket universitaire opposant Sacramento State à Weber State, samedi dernier, peut-on lire sur le site internet sacbee.com. Les deux équipes sont au coude-à-coude, mais Sacramento mène 75 à 72. Un joueur de Weber inscrit alors un très beau panier à trois points et les visiteurs pensent avoir fait le plus dur en égalisant, puisqu'il ne reste que 7 dixièmes de secondes au compteur. Mais la relance est immédiate et Dylan Garrity, c'est le nom du nouveau héros local, shoote de 23 mètres directement dans le panier, pour donner la victoire finale à ses couleurs 78-75.