Boxe: Kubrat Pulev allume Vladimir Klitschko en le traitant de "gonzesse"

Kubrat Pulev est quelqu'un de courageux. Samedi, il tentera d'arracher la ceinture de champion du monde des lourds à la montagne Vladimir Klitschko. Mardi, il a refusé de participer à la conférence de presse et jeudi, il a traité son adversaire de "gonzesse".
07 août 2015, 14:26
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
En général, c'est ce genre de traitement que la "gonzesse" Klitschko réserve à ses adversaires.

Deux jours après avoir boycotté la conférence de presse, le prétendant bulgare Kubrat Pulev a qualifié de "gonzesse" l'Ukrainien Vladimir Klitschko, champion WBA-IBF-WBO des lourds, 48 heures avant leur confrontation à Hambourg.

"Il a tout pour un champion du monde, sauf du coeur. C'est une gonzesse", a déclaré Pulev dans une interview à la chaîne RTL, tout en admettant que le champion "est un très bon boxeur, rapide et doté d'un bon jeu de jambes".

Invaincu en 20 combats, le natif de Sofia, qui rendra seulement deux centimètres au champion (1m96 contre 1m98), estime sa chance de victoire "très réaliste" car il affirme avoir "tous les éléments" pour y parvenir.

En cas de succès, Pulev tiendra immédiatement une promesse: demander son amie Andrea en mariage sur le ring. "J'ai dit cela dans une interview et je suis un homme, pas comme quelqu'un d'autre, je tiendrai parole", a insisté l'ancien champion d'Europe de la catégorie-reine âgé de 33 ans.

Klitschko, 1m98:

 

Pulev, 1m96: