Après trois victoires consécutives, Terre Sainte, malgré une domination de tous les instants, s’est incliné face au leader, Aigle.

Dominateurs, les «violet et vert» se sont inclinés pour n’avoir pas su faire sauter le verrou du leader, Aigle (1-2).
23 oct. 2016, 08:50
/ Màj. le 23 oct. 2016 à 09:15
Alessa Albii et Terre Sainte ont chuté face au leader, Aigle.

Requinqués par une série de trois victoires consécutives, les «violet et vert» sont entrés dans la partie avec détermination et brio. Imprimant un rythme élevé, ils bousculaient le leader, l’obligeant à courir après un ballon insaisissable. Malgré de nombreuses occasions, Alessa Albii (13e), Arnaud Golay (17e), Ammar (18e) et Bürgi (19e), ce sont les Aiglons qui, sur leur première incursion offensive, ouvraient le score (26e). 

A l’heure du thé, Ibongo ratait une montagne (45e) avant que son vis-à-vis, Hyseni, n’inscrive, de la tête, le numéro deux (46e). En deux minutes, le match avait basculé et bien qu’il reste encore du temps, le mal était fait. La réduction du score intervenait trop tardivement (94e) pour permettre aux «violet et vert» d’éviter une victoire aussi rageante qu’imméritée.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions payantes du lundi 24 octobre.

par Dominique Montangero