Bientôt des contrôles antidopage en Bundesliga

Le Championnat allemand va introduire cette saison des tests sanguins pour lutter contre le dopage. Mais aucune date n'a encore été fixée, a indiqué le président de la Ligue allemande Reinhard Rauball.
07 août 2015, 11:39
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Franck Ribery (g) et Granit Xhaka devront se faire prélever du sang pour dépister une éventuelle prise de stupéfiants.

"Je ne peux pas donner de date précise", a expliqué M. Rauball, en marge de l'assemblée générale de la Ligue, à Berlin, mais il compte démarrer des tests sanguins "le plus tôt possible dans la saison". La Ligue allemande avait promis mi-juillet que les joueurs devraient subir une prise de sang en plus de l'échantillon d'urine à fournir lors des contrôles antidopage, afin de rattraper le retard sur les autres disciplines sportives.

Dans son rapport sur l'efficacité de la lutte contre le dopage, publié fin juillet et essentiellement consacré au cyclisme, le Sénat français avait déjà déploré l'absence de tests sanguins au sein de fédérations sportives étrangères, comme la Bundesliga.

"Dans le même ordre d'idées, la recherche des hormones de croissance ne peut se faire que dans le sang: dès lors, l'absence de tout prélèvement sanguin dans le football allemand par l'autorité antidopage allemande signifie qu'aucune recherche d'hormone de croissance n'est réalisée au sein de la Bundesliga", écrivaient alors les sénateurs.