Challenge League: l'entraîneur de Bienne, Petricevic, licencié après avoir frappé le soigneur du club

Jeudi lors du match du FC Bienne contre Schaffhouse, l'entraîneur Zlatko Petricevic a perdu son sang-froid et agressé physiquement le masseur de son équipe. Le club a annoncé son licenciement cet après-midi.
22 avr. 2016, 12:13
/ Màj. le 22 avr. 2016 à 15:51
L'incident s'est produit à la 67e minute alors que le score était de 3-1.

Le FC Bienne, battu sèchement 6-1 à Schaffhouse jeudi, fait aussi les grands titres en dehors de la pelouse. L'entraîneur Zlatko Petricevic a frappé le soigneur de son équipe selon plusieurs médias. De surcroît, le club s'est vu retirer quatre points supplémentaires.

L'incident s'est produit à la 67e minute alors que le score était de 3-1. Petricevic, qui ne possède pas le diplôme UEFA requis pour entraîner en Challenge League, s'en est pris physiquement au masseur Walter Aeschlimann. Le soigneur, qui a été frappé au-dessus de l'oeil droit, avait vertement critiqué le coach croate. "J’ai dit à Petricevic qu’il ne connaissait rien au football, a raconté le soigneur dans les colonnes du "Journal du Jura". Et que ce n’était pas un miracle de voir notre équipe si mal jouer, à considérer le niveau des entraînements qu’il dirige. C’est alors qu’il m’a frappé."

Après l'incident, la fureur régnait sur le banc seelandais. Les joueurs étaient prêts à interrompre le match mais après d'âpres discussions ils ont décidé de terminer la partie. Les différends avec Petricevic, qui a quitté la zone de coaching en fumant dix minutes avant la fin du match, semblent inconciliables. Les joueurs ont même refusé de rentrer dans le même véhicule que leur entraîneur. Mais comme il n'y avait plus de train à cette heure il n'y a pas eu d'autres solutions que de cohabiter avec le Croate sur le chemin du retour.

Petricevic peut se trouver sur le banc biennois grâce au diplôme de l'assistant et entraîneur des attaquants Petar Aleksandrov. Ce dernier a d'ailleurs occupé le poste d'entraîneur pendant quatre matches après le départ de Patrick Rahmen. Aleksandrov a sobrement commenté: "C'est le jour le plus triste de ma carrière dans le football."

Selon "blick.ch", le président Carlo Häfeli aurait déjà signifié son licenciement à Petricevic lors du voyage retour. Mais une séance avait lieu vendredi après-midi pour confirmer la décision du licenciement du coach dans la mesure où il a été placé à la tête de l'équipe par les nouveaux investisseurs. Petricevic devra aussi avoir affaire avec la Ligue et sa commission de discipline.

 

Moins cinq points et une dernière place

Sur le plan juridique, le FC Bienne a encaissé un nouveau revers. Il a été débouté dans ses recours contre les pénalités de deux fois deux points par le Tribunal de recours de la Swiss Football League. Il avait été sanctionné pour des violations du règlement des licences par rapport à son devoir d’information auprès de la Ligue. Ainsi, le retrait de quatre points supplémentaires au classement de l’actuelle saison 2015/16 est définitif. Avec déjà le retrait préalable d’un point suite à la décision de la Commission de discipline du 7 mars, le club se voit sanctionner de 5 points de pénalité au total (état au 22 avril 2016: 26 points).

Dans une autre décision du 19 avril la Commission de discipline de la SFL a retiré trois points supplémentaires au FC Bienne une nouvelle fois pour une violation de son devoir d’information auprès de la SFL. Dans ce cas, le délai pour un éventuel recours est encore en vigueur.