Coupe du monde 2018 : le Portugal à trois points de la Suisse

Le Portugal, champion d'Europe, a battu la Lettonie 4-1 lors des qualifications pour la coupe du monde 2018. Grâce à cette victoire, la sélection portugaise reste à trois points de la Suisse.
13 nov. 2016, 22:55
/ Màj. le 13 nov. 2016 à 22:58
Grâce notamment à un doublé de Christiano Ronaldo, le Portugal s'est imposé 4-1 face à la Lettonie.

C'est un Portugal un peu poussif qui est resté au contact de la Suisse, dans le groupe B des éliminatoires du Mondial 2018. Les champions d'Europe ont battu la Lettonie 4-1, grâce à un doublé de Cristiano Ronaldo, et sont donc toujours à trois points de la sélection de Vladimir Petkovic.

Sans une splendide volée acrobatique de CR7 à la 85e et un but de Bruno Alves à la 92e, le Portugal aurait peut-être quitté la pelouse de Faro en proie à un doute naissant, nonobstant sa domination permanente. Car, jusque-là, la Seleção avait quelque peu bégayé face à la Lettonie d'Andris Vanins.

Le gardien du FC Zurich a tout d'abord plié devant Ronaldo sur penalty, non sans avoir presque pu repousser le ballon (28e). Il a eu plus de réussite sur un second penalty du Madrilène, repoussé par son poteau (59e).

Vanins a régulièrement mis son veto jusqu'à une tête de William Carvalho à la 70e. Soit trois minutes après... l'égalisation lettone signée Zjuzins. Un partage des points aurait été une si bonne nouvelle pour l'équipe de Suisse !

De son côté, la Hongrie est restée en course pour la deuxième place en s'imposant 4-0 contre Andorre. Les Magyars sont à cinq longueurs de la Suisse.

Avec une équipe pensée pour être plus offensive que lors de la réception de la Suisse en octobre (victoire 3-2 pour la sélection de Petkovic), la Hongrie a pris ses aises avant la pause, grâce à l'inusable Gera et à Lang. En seconde période, ce sont Gyurcso et Szalai qui ont frappé.

Les Pays-Bas sont, comme prévu, revenus à la hauteur de la Suède à la deuxième place d'un groupe A dominé par la France. Mais sans doute les Bataves, en reconstruction, avaient-ils espéré un match plus tranquille au Luxembourg (3-1)...

Si Robben a ouvert le score pour les Oranje, Chanot, sur penalty, a remis les deux équipes à égalité juste avant la mi-temps. Les Néerlandais ont fini par définitivement passer l'épaule grâce à un doublé de Depay (58e et 84e). Les Pays-Bas accusent trois points de retard sur la France qui, vendredi, avait dominé la Suède 2-1.

A noter encore le carton 8-1 de la Belgique (triplé de Mertens) contre l'Estonie dans le groupe H que les diables rouges dominent avec deux points d'avance sur la Grèce qui a arraché le nul 1-1 en fin de partie contre la Bosnie-Hezégovine.