Europa League: Lucerne et YB s'imposent

Lucerne renoue enfin avec la victoire en battant les Belges de Genk 2-1. De son côté, Young Boys s'impose 3-0 face aux Danois de Midtjylland et s'assure pratiquement la qualification pour les phases de poules de l'Europa League.
06 août 2015, 10:52
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les joueurs du FC Lucerne se congratulent. Grâce à un deuxième but face à Genk, ils renouent enfin avec la victoire.

 

Lucerne sort la tête de l'eau

Pour ses débuts sur le banc, Ryszard Komornicki a conduit Lucerne à sa première victoire de la saison. Les Lucernois se sont imposés 2-1 contre les Belges de Genk en barrage aller de l'Europa League.

Il n'a pas dû attendre sept minutes pour ouvrir le score par Rangelov d'un tir au sol pris en dehors de la surface de réparation. Las pour Komornicki et ses protégés, Genk a répliqué assez rapidement, à la 12e, au terme d'une action menée sur tout le terrain à une touche de balle avec, pour derniers artisans, Fernandez, Buffel et le capitaine Vossen.

On savait l'attaque belge performante. On n'imaginait cependant pas que la défense qui avait tenu en échec Chelsea, Leverkusen et Valence l'an dernier en Ligue des champions était aussi faible. Les Lucernois ne se sont alors pas priés pour profiter des nombreux espaces qui leur ont été offerts. Longtemps sans réussite toutefois: Rangelov trouvait ainsi la transversale du Racing sur un coup-franc (18e). La délivrance est finalement venue à la 71e des pieds du rapide Winter, servi par Lezcano, durant une seconde période ayant beaucoup perdu en qualité et en intensité

YB pratiquement qualifié

Martin Rueda est en passe de gagner son premier pari à la tête des Young Boys ! Le club bernois disputera à nouveau la phase de poules de l'Europa League.

A Herning sur une pelouse qui borde la rivière Gudela et qui avait souri l'an dernier à l'équipe de Suisse des M21, les Young Boys ont battu 3-0 les Danois de Midtjylland en match aller des barrages. Le retour au Stade de Suisse s'annonce comme une simple formalité pour les joueurs de Martin Rueda. Devant 4522 spectateurs, les Bernois ont forcé la décision sur des réussites de Bobadilla à la 42e, de Farnerud à la 81e et de Costanzo à la 92e.