«Fast foot»: La «deux» du Stade Nyonnais rigole, Gingins rit jaune.

Entre temps forts et temps faibles, les hauts et les bas des clubs de La Côte en un clin d’œil.
06 nov. 2016, 19:08
/ Màj. le 06 nov. 2016 à 19:13
Besir Imeri et la "deux" du Stade Nyonnais se sont imposés face au leader, Champvent

LES TOPS

1. Après un passage à vide, la «deux» du Stade Nyonnais s’est offert le scalp de Champvent, leader au moment du coup d’envoi. Une victoire 2-1 qui permet aux jeunes Nyonnais, à deux journées de la trêve, de se replacer au milieu du classement.

2. Auteur d’un quadruplé face à Turc Lausanne, Festim Rrahmani a permis à Italia Nyon, victorieux 8-2, de terminer le premier tour au second rang du groupe 1 de 3e ligue.

3. Longtemps à la peine, sous la barre de relégation, BRP termine la première moitié du championnat sur un coup d’éclat. Les pensionnaires de la Perrausaz sont allés prendre un point (1-1) sur la pelouse de Gingins, dauphin de l’ogre Malley.

LES FLOPS

1. En grandes difficultés tout au long du premier tour, Saint-Sulpice a manqué une belle opportunité, samedi. En concédant le match nul face à LUC Dorigny II (1-1), les protégés de Dominique Walser ont permis aux universitaires lausannois de marquer, lors de l’ultime journée avant la trêve, leur premier point.

2. Battu 0-2, par Colombier, sur sa pelouse des Gravières, Genolier-Begnins voit sa belle série d’invincibilité à domicile – plus d’une année et demie – se terminer brusquement.

3. Contraint au match nul par BRP, à domicile, Gingins termine sur une fausse note. Les protégés de Laurent Jacquot, pourtant auteurs d’un excellent premier tour laissent filer la seconde place du classement au profit d’Italia Nyon.

 

Retrouvez l’intégralité des développements de l’actualité footballistique du week-end dans nos éditions payantes de lundi et mardi.

par Dominique Montangero