«Fast foot»: Saint-Prex champion d’automne, les deux visages de Pied du Jura

Entre temps forts et temps faibles, les hauts et les bas des clubs de La Côte en un clin d’œil.
20 nov. 2016, 18:27
/ Màj. le 20 nov. 2016 à 18:30
Zahiri et Terre Sainte peuvent encore rêver d'un envol vers la première ligue.

LES TOPS

1. Malgré un parcours en dents de scie, Terre Sainte, vainqueur de Bramois (2-0) ne compte que trois points de retard sur le leader, Meyrin. Pour les «violet et vert», cette situation, à la trêve, laisse intactes les ambitions de retrouver, dans les meilleurs délais, la première ligue.

2. Invité de dernière minute en deuxième ligue, Saint-Prex, néo-promu, passera les fêtes de fin d’années dans le fauteuil de leader. Grâce à leur victoire face à Pied du Jura (3-1), les Saint-Preyards s’adjugent le titre de champion d’automne.

3. A la traîne en championnat, quatorzième et avant-dernier de deuxième ligue, Pied du Jura panse ses plaies grâce à la Coupe vaudoise. En s’imposant, mercredi dernier, face à Bavois II (4-0), les pensionnaires des Planches seront, en compagnie d’Aubonne, les derniers rescapés de La Côte au stade des quarts de finale.

 

LES FLOPS

1. Finaliste de la Coupe vaudoise, en 2015, Pied du Jura semble apprécier particulièrement cette compétition couperet. Un attrait qui ne devrait pas faire oublier aux hommes de Späni, l’importance du championnat. Avant-dernier avec trois points de retard sur le premier non-relégable, ils devront réagir, au printemps.

Retrouvez l’intégralité des développements de l’actualité footballistique du week-end dans nos éditions payantes de lundi.

par Dominique Montangero