Football – Europa League: Young Boys perd 2-0 contre l’Ajax lors du match retour des 8e de finale

Young Boys n’aura pas réussi à accomplir un exploit. Les Bernois se sont inclinés 2-0 lors du match retour des 8e de finales de l’Europa League.
18 mars 2021, 22:56
/ Màj. le 18 mars 2021 à 22:59
Les visiteurs n'ont pas pris la rencontre à la légère malgré l'avantage qui était le leur. Ils ont concrétisé leur supériorité manifeste grâce à des réussites de Neres (20e) et Tadic (49e/penalty).

La campagne européenne des Young Boys a pris fin sur une défaite à domicile 2-0 en 8es de finale retour contre Ajax Amsterdam. Les champions de Suisse ont pu mesurer l’écart qui les sépare du gratin.

Laminés 3-0 aux Pays-Bas sans avoir eu voix au chapitre, les hommes de Gerardo Seoane ont pu cette fois un peu plus dialoguer avec leurs adversaires. Ils ont surtout affiché un esprit plus offensif qu’à Amsterdam, même si cela ne s’est pas traduit au tableau d’affichage.

Les visiteurs n’ont pas pris la rencontre à la légère malgré l’avantage qui était le leur. Ils ont concrétisé leur supériorité manifeste grâce à des réussites de Neres (20e) et Tadic (49e/penalty).

 

 

YB a quand même parfois pu porter le danger devant la cage néerlandaise. Sulejmani et Nsame ont ainsi été contrés in extremis en début de match avant que, sur une balle perdue à mi-terrain par Nsame après une touche, les visiteurs ne parviennent à ouvrir le score par Neres, servi par Tadic (20e).

Les Bernois, qui ont réclamé en vain un penalty en fin de première mi-temps, en ont concédé un dès la reprise, pour une main de Camara. Tadic l’a transformé de justesse, car Faivre avait anticipé le bon coin. Avec un confortable matelas de cinq longueurs d’avance, les Néerlandais ont pu jouer sur du velours et soigner la manière. Leurs sorties de zone, notamment, ont impressionné, avec de très belles séquences à une touche de balle.

L’exploit réussi par YB au tour précédent contre Bayer Leverkusen a donc été sans lendemain. L’adversaire était cependant d’un tout autre calibre. Mais il n’empêche que l’on aurait quand même espéré que les Bernois parviennent à offrir davantage de résistance.