Football: Gianni Infantino veut une Coupe du monde avec 48 équipes dès 2026

Le Valaisan Gianni Infantino, président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) abat ses cartes: il veut une phase finale de la Coupe du monde complète à 48 équipes ! Cette nouvelle proposition sera exposée les 9 et 10 janvier 2017 à Zurich.
07 déc. 2016, 18:20
/ Màj. le 07 déc. 2016 à 18:41
Le natif de Brigue a également rappelé récemment qu'il était favorable à l'avenir à un Mondial "coorganisé" par plusieurs pays.

Gianni Infantino en remet une couche. Après avoir émis l'idée d'une Coupe du monde à 40 équipes lors de sa campagne, après avoir émis l'hypothèse d'un Mondial à 48 équipes avec un barrage une fois élu à la présidence de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), voici que le Valaisan abat ses cartes: il veut une phase finale complète à 48 !

Gianni Infantino veut faire passer le format de la phase finale de la Coupe du monde à 48 pays, avec 16 groupes de 3 équipes à compter de l'édition 2026, a-t-on appris mercredi d'une source interne à la Fédération internationale. Le président proposait jusqu'alors un Mondial à 48 équipes mais avec une phase finale classique à 32, précédée de barrages mettant aux prises les 16 autres nations. Le Valaisan va soumettre cette nouvelle proposition qui a sa préférence lors de la prochaine réunion du Conseil de la FIFA, les 9 et 10 janvier 2017 à Zurich.

Lettre envoyée mercredi

Une lettre présentant ce nouveau format devait être envoyée mercredi à l'ensemble des membres du Conseil de la FIFA, a précisé la source interne à la FIFA.

Selon ce nouveau format, "chaque équipe qualifiée disputerait ainsi au moins deux matchs de poule. Les deux premiers de chaque groupe seraient ensuite qualifiés pour les 16es de finale", selon la même source. Cette formule ferait donc passer à 80 le nombre total de matchs sur une seule Coupe du monde, soit 16 de plus qu'actuellement.

9 et 10 janvier

Plusieurs propositions seront soumises au vote des membres du Conseil, la nouvelle appellation du Comité exécutif de la FIFA, les 9 et 10 janvier 2017: le maintien du format actuel d'une phase finale à 32 équipes, le passage à un Mondial à 40 équipes ou à 48 équipes.

M. Infantino, ancien bras droit de Michel Platini à l'UEFA, a également rappelé récemment qu'il était favorable à l'avenir à un Mondial "coorganisé" par plusieurs pays car, selon lui, cela permet de répartir dans plusieurs pays les équipements nécessaires. "Nous ne voulons pas d'éléphants blancs (ces stades laissés à l'abandon ensuite). Nous voulons des équipements durables".