Football:la 25e journée de Super League

Sion s'offre une troisième victoire en trois matchs, grâce notamment à un Moussa Konaté sur un nuage. Young Boys corrige de son côté le FC Zurich au Stade de Suisse.
07 août 2015, 15:13
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le joueur valaisan Moussa Konate, droite, effectue un selfie avec le telephone portable d'un spectateur apres avoir marque le premier but lors de la rencontre de football de Super League entre le FC Sion et le FC Thun, ce dimanche 22 mars 2015 au stade de Tourbillon a Sion. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Le printemps sédunois

Trois matches en huit jours, trois victoires: le printemps est bien là pour le FC Sion ! Emmenés par un Moussa Konaté qui marche véritablement sur l'eau, les Sédunois se sont imposés 3-0 à Tourbillon devant le FC Thoune.

Quatre jours après avoir signé un triplé contre Saint-Gall, l'attaquant sénégalais a trouvé l'ouverture à deux reprises devant les Bernois. Son premier but fut une petite merveille, une "bicicleta" presque aussi belle que celle inscrite la veille à Lyon par le Niçois Carlos Eduardo. Les 8500 spectateurs de Tourbillon espèrent que leur équipe évoluera dans le même registre le mardi 7 avril au Letzigrund lors de sa demi-finale de la Coupe de Suisse contre le FC Zurich.

Les Valaisans affronteront une équipe en crise. Battus 3-0 au Stade de Suisse par les Young Boys, les Zurichois traversent une période noire. L'expulsion juste avant la pause du capitaine Chikhaoui pour une "ruade" ridicule face à Benjamin Steffen a valeur de symbole. L'équipe qui a très souvent brillé l'automne dernier sous la baguette de son stratège tunisien n'est plus qu'une ombre sur le terrain.

Acquise notamment sur un doublé de Hoarau, l'autre attaquant en forme de la Super League, cette victoire des Young Boys a le mérite d'entretenir un semblant de suspense dans la course au titre. Les Bernois sont toujours à sept points du FC Bâle alors qu'il en reste tout de même 33 en jeu.

Un gardien en souffrance

Samedi, le quintuple Champion en titre n'a toutefois pas eu à forcer son talent à Lucerne. Victorieux 4-1, les Rhénans ont eu le bonheur de tomber sur un gardien en souffrance. Néophyte en Super League, Jonas Omlin, un Obwaldien de 21 ans formé au club, a laissé filer un coup-franc de Gashi sur l'ouverture du score avant de provoquer le penalty du 2-0 juste après le repos.

Cette 25e journée a sans doute marqué un tournant dans la lutte contre la relégation. Elle ne devrait, en effet, plus concerner que deux équipes, Lucerne et Aarau qui se tiennent en 3 points. Victorieux respectivement du FC Aarau et du FC Saint-Gall sur le score identique de 3-1, les Grasshoppers et le FC Vaduz ont pris leurs distances.

Ponte pour Christ

A la recherche d'une victoire désormais depuis quatorze rencontres, le FC Aarau a opéré sa révolution de palais dimanche. Après Sion, Lucerne et les Grasshoppers, le FC Aarau est devenu le quatrième club à couper la tête d'un entraîneur cette saison. Successeur de René Weiler l'été dernier, Sven Christ a été limogé. Il est remplacé par Raimondo Ponte. Joueur du club entre 1972 et 1974, l'ancien international s'apprête à relever un sacré défi. Il l'entamera le samedi 4 avril à... Bâle avant de retrouver huit jours plus tard le FC Sion au Brügglifeld dans un match qui ne sera pas un match comme les autres. Raimondo Ponte a vécu, en effet, la non-reconduction de son contrat à Tourbillon l'été dernier comme une véritable injustice. Il est vrai que Raimondo Ponte avait, aux côtés de Frédéric Chassot, su redresser la barre d'un FC Sion qui luttait alors contre la relégation avec le Lausanne-Sport.