Réservé aux abonnés

Gingins a fait un tiers du chemin

En prenant le meilleur sur Porto Lausanne (2-1), samedi, Gingins a réussi à faire fi de la tension liée à l’enjeu.
12 juin 2017, 23:17
/ Màj. le 13 juin 2017 à 00:01
Gingins, Charles-Gorgerat, Samedi 10 juin 2017, Football, 3e ligue, Finales, Gingins vs Porto Lausanne, Numéro 9 de Gingins Vuadens Valentin, Photos Céline Reuille

dominique montangero

sports@lacote.ch

Dans sa quête d’une historique promotion en 2e ligue, Gingins a franchi, samedi, un premier pas important. Mais, bon sang que ce succès face à Porto Lausanne, deuxième du groupe 4, fut long à se dessiner. Fidèle à sa (mauvaise) habitude, les hôtes empoignaient cette rencontre par le mauvais bout. «Il y a de la tension et nous ne parvenons pas à la gérer car notre vestiaire manque de leaders», expliquait Fredrik Gabrielsson, entraîneur-assistant de Gingins. Tétanisés par l’importance de l’événement et de l’enjeu, incapables d’élaborer le moindre mouvement col...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois