Hooliganisme: au moins 33 supporters ont été interpellés suite à une rixe avant le match Servette-Xamax

Une grosse bagarre a eu lieu avant le match Servette-Xamax samedi après-midi à Genève. Deux personnes ont été blessées et 33 supporters ont été interpellés.
09 avr. 2017, 13:53
/ Màj. le 09 avr. 2017 à 13:54
Côté sportif, le derby romand de Challenge League s'est soldé par un match nul sur un score de un partout.

La police genevoise a interpellé samedi après-midi 33 personnes impliquées dans une rixe entre supporters avant le match de foot qui opposait Servette à Neuchâtel Xamax au Stade de Genève. Cette grosse bagarre qui a eu lieu sur la Place d'Armes à Carouge a fait deux blessés parmi les supporters.

Les policiers sont rapidement intervenus avec des renforts pour mettre fin à la rixe. Ils ont procédé à 33 interpellations, dont une majorité de supporters neuchâtelois, a indiqué à l'ats Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police. Il revenait sur une information de la Tribune de Genève.

Interdictions de stade

A ce stade de l'enquête, il n'est pas possible d'affirmer que les supporters se sont donné rendez-vous, précise-t-il. Il relève toutefois que certains avaient des protège-dents, ce qui est peu habituel pour assister simplement à un match de foot.

Toutes les personnes interpellées ont été conduites dans un local de rétention situé à côté du Stade de Genève à La Praille. Parmi celles-ci, dix sont de nationalité française et font partie du camp neuchâtelois.

La police a prononcé dans la foulée dix interdictions de stade pour ces Français, qui sont donc exclus de tous les stades de Suisse. Par ailleurs, 18 interdictions de périmètre autour du Stade de Genève ont également été prononcées à l'égard d'autres supporters impliqués dans la rixe.

Des pétards

Les auditions ont duré jusqu'en soirée, a précisé dimanche le porte-parole de la police. Toutes les personnes interpellées ont été relâchées. Certaines devraient être poursuivies pour rixe et également pour infraction à la loi sur les stupéfiants.

Côté sportif, le derby romand de Challenge League s'est soldé par un match nul sur un score de un partout. A part deux gros pétards tirés depuis les tribunes de Xamax, aucun incident n'a été signalé.

A noter que cette rencontre n'était pas considérée comme particulièrement à risque. Ce n'est pas le cas de la finale de la Coupe suisse qui opposera Sion à Bâle le 25 mai prochain au Stade de Genève.