Réservé aux abonnés

«Je ne crois pas aux miracles»

Varujan Symonov, le manager général du Stade Nyonnais, dresse le bilan du premier tour et se projette dans l’avenir.
13 déc. 2016, 23:30
/ Màj. le 14 déc. 2016 à 00:01
Portrait de Varujan Symonov, le manager général du FC Stade Nyonnais. 
Centre sportif de Colovray, Nyon, jeudi 8 décembre 2016. Portrait de Varujan Symonov

propos recueillis par dominique montangero

sports@lacote.ch

En septembre, lors de l’assemblée générale, le Stade Nyonnais présentait une perte de plus de 400 000 francs pour l’exercice 2015. Comment se porte le club aujourd’hui?

La situation est très, très positive. Sur une échelle de 0 à 100, on peut affirmer que l’on est actuellement à 80. Le redressement et l’assainissement ont été rendus possibles grâce au président, Vartan Sirmakes, mais aussi grâce au travail effectué par tous les membres engagés dans le club. Je ne crois pas aux miracles mais aux vertus du travail.

Dès ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an