Réservé aux abonnés

La rocambolesque aventure du gardien du Stade Nyonnais

Avant la réception de Cham, samedi (17h), le nouveau portier du Stade Nyonnais, Maxime Brenet, revient sur son parcours et son invraisemblable faux transfert à Bahreïn.
24 oct. 2019, 18:00 / Màj. le 24 oct. 2019 à 18:00
Après son transfert avorté à Bahreïn, Maxime Brenet est heureux dans les buts du Stade Nyonnais.

Depuis un mois, Maxime Brenet défend avec brio les buts de la première équipe du Stade Nyonnais. Et dire qu’au lieu de débarquer à Colovray, le gardien franco-suisse aurait dû partir pour Bahreïn afin d’y vivre, à vingt-sept ans, sa première aventure de footballeur professionnel (lire encadré). Un épisode qui reste encore très douloureux dans l’esprit de l’enfant de Chambéry.

«J’avais pourtant pris toutes les précautions et je me suis dit que, cette fois, c&rsqu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois